Will Still : « Il faudra aller chercher Lens »

Tandis que le groupe Lensois est amputé de cinq joueurs cadres (Gradit, Medina, Mendy, Machado, Sotoca), ce soir à Bollaert pour affronter Reims, Will Still voit son infirmerie se vider progressivement.

Seuls Maxime Busi (ischio-jambier), Marshall Munetsi (cheville) et Josh Wilson-Esbrand (épaule) manqueront à l’appel. Will Still pourra compter sur les retours de Valentin Atangana et Ibrahim Diakite.

Le Stade de Reims est cette saison en difficulté face aux équipes de tête, en tout cas sur le plan des résultats, même si en termes de contenu, les Rémois ont régulièrement répondu présents.
Au moment de défier Lens, Reims, qui a certes gagné à Lille, a surtout perdu contre cinq des six autres premiers, à domicile, devant Brest (1-2), Monaco (1-3) et le PSG (0-3), ainsi qu’à Marseille (1-2) et à Nice (1-2). Mais aussi à Rennes (1-3), en encaissant quinze buts lors de ces six rencontres.
Will Still ne vient pas pour autant à Lens en victime, malgré ces matchs en demi-teinte où la défense a montré des faiblesses. « Mieux défendre ne signifie pas avoir un bloc bas et passif. Il faut aller chercher l’adversaire, pour le pousser à accomplir des choses qu’il n’aime pas… » annonce le coach, qui n’a visiblement pas l’intention de placer un bus devant l’attaque lensoise.
L’entraîneur belge a néanmoins conscience de la difficulté : « J’aurai beau m’agiter comme un saucisson le long de la ligne, les joueurs ne m’entendront pas. Il y aura donc une prise de responsabilité à avoir, des situations qu’ils vont devoir résoudre eux-mêmes. L’idée, c’est de leur donner le plus de clés possibles. »

 

Le groupe de Reims :
BUTELLE, DIOUF, OLLIERO – ABDELHAMID, AGBADOU, OKUMU, PROUCHET, DE SMET, FOKET, DIAKITÉ, PROUCHET – ATANGANA, MATUSIWA, RICHARDSON, TEUMA – DIAKHON, DIAKITÉ, ITO, KHADRA, NAKAMURA, SALAMA.