Strasbourg – Lens : Tout repose sur lui

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Cette citation de Lamartine colle à la peau du RC Lens cette saison qui n’a réellement performé que quand son capitaine a su tirer l’équipe vers le haut.

Quand Seko Fofana s’est lentement éteint fin novembre, les Sang et Or ont perdu un peu de leur superbe. Puis l’international Ivoirien est revenu par intermittence avec des prestations XXL pour permettre à nouveau aux Sang et Or de glaner quelques points.

Depuis plusieurs matchs, il s’est à nouveau éteint et cela correspondant à une nouvelle période de disette qui voit les lensois en déficit d’imagination sur le plan offensif.

Les 15 jours de trêves internationale ont certainement fait le plus grand bien à celui qui est le joueur que Franck Haise a le plus utilisé cette saison. « C’était dur mentalement aussi. » avoue t-il. « Chaque match, il y a beaucoup de pression. Tu essaies de trouver de l’énergie. C’est pour ça que j’avais hâte d’étre à la tréve. Là, j’ai retrouvé de la fraicheur. Qui va me permettre d’enchainer. Ce n’est pas une perte de confiance. L’objectif reste d’étre le plus performant et de répéter au maximum les efforts. » (l’Equipe)

Dans un match ou l’absence de Florian Sotoca se fera certainement sentir, l’équipe aura besoin d’un grand Seko, car quand Seko va, tout va.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.