Pablo Longoria s’acharne sur Jonathan Clauss

Le jour où il a décidé de quitter le RC Lens, en pleine gloire, pour rejoindre l’OM, Jonathan Clauss aurait dû songer à un peu plus à sa carrière avant de privilégier l’aspect financier. En signant à Marseille, il s’est fourré dans un traquenard duquel il aura du mal à sortir.

Après les premières attaques de Pablo Longoria, qui critiquait son comportement, Mehdi Benatia, le conseiller du roi, en a remis une couche dimanche soir sur Canal+. Le syndicat des joueurs, l’UNFP, a pris la défense du joueur en parlant de harcèlement. « Medhi et Pablo sont sur un bateau, et c’est l’OM qui tombe à l’eau. » disait en substance le communiqué de l’UNFP. Mais au lieu de tenter de calmer le jeu, Longoria s’est à nouveau épanché sur l’ancien lensois, à qui l’on reproche la sortie prématurée sur (fausse) blessure face à Monaco (2-2, le 27 janvier).

Selon l’Equipe, le flou règne sur l’origine de cette affaire même si le club a laissé filtrer, dans les derniers jours du mercato, l’idée d’une implication à géométrie variable. Clauss est pourtant le joueur de champ qui a le plus joué toutes compétitions confondues cette saison, le plus régulier, et aussi le seul international appelé lors du dernier rassemblement de l’équipe de France.

L’intéressé n’a toujours pas pris la parole pour éviter certainement de remettre une pièce dans le juke box de la crise. Dans ces conditions, il ne fait nul doute qu’il doit regretter sa vie lensoise.