Mercato : Beaucoup de pros vont se retrouver au chômage

Compte tenu des difficultés financières des clubs professionnels, la LFP a décidé d’encadrer encore un peu plus la masse salariale des clubs et limiter leur nombre de joueurs sous contrat.

30 % des quelques 700 joueurs de Ligue 1 seront en fin de contrat au 30 juin prochain. Cette proportion est sensiblement la même tous les ans et n’empêche pas d’habitude de se retrouver avec plus ou moins le même nombre de professionnels à la rentrée suivante. Mais la musique ne sera pas la même la saison prochaine.
Les conséquences de la crise sanitaire et du fiasco Mediapro sont passés par là et les clubs vont devoir convenir d’une réduction substantielle des effectifs, aujourd’hui de trente-cinq joueurs en moyenne par club. Des décisions sont attendues prochainement, au terme d’une concertation qui implique la Ligue et les représentants des clubs et des joueurs.
Selon les informations de l’Equipe, il serait question de limiter le nombre de contrats professionnels à 25 par club, hors premiers contrats. Cela donnerait une prime aux clubs formateurs. Ce dispositif coïnciderait en outre avec l’allongement de la durée du premier contrat pro jusqu’à cinq ans, qui doit permettre aux clubs de profiter plus longtemps des joueurs dont ils financent la formation.

Le RC Lens, qui dispose de moins de 25 joueurs pros, ne serait pas pénalisé, en comparaison avec le PSG qui totalise près de 40 joueurs pro, ou l’OM 35 joueurs. Le fait est que si une telle mesure devait être validée, de très nombreux joueurs se retrouveront au chômage cet été.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.