L’OM, un autre concurrent malade

L’OM avait pris l’habitude de déjouer à domicile mais de faire des cartons pleins à l’extérieur, vraisemblablement à cause de le pression du Vélodrome. Mais depuis quelques matchs, rien ne va plus, les hommes de Tudor déjouent également hors de leur base comme dimanche à Lorient.

Les supporters marseillais commencent à se lasser des prestations moyennes et des résultats qui vont avec, alors qu’une prochaine saison sans Ligue des Champions serait vécue comme un traumatisme. A la fin de la rencontre à Lorient, tout comme au dernier match au Vélodrome, les supporters s’en étaient pris au joueur, les accusant de lâcher l’affaire.
Le problème, comme le rappelle ce matin La Provence, c’est que cet OM renvoie une image d’impuissance mâtinée d’agacement, laissant craindre une lente et inexorable dégringolade, avec des ballons qui n’arrivent pas, comme c’est trop souvent le cas ces temps-ci.
A Lorient, Matteo Guendouzi a passé sa soirée les bras en l’air à regretter les choix de ses partenaires; Alexis Sanchez a vu ses appels restés vains la plupart du temps.
Le tout a abouti à une prestation maussade, une de plus. Et à l’entrée du money time, ça ne le fait pas …
Pau Lopez, le gardien espagnol de l’OM a avoué dimanche l’impuissance de l’équipe : « Dans les 15 dernières minutes, j’ai eu la mauvaise sensation que Lorient en voulait plus que nous ».

Ce week-end, l’OM reçoit Troyes. Sur le papier, il n’y a pas photo, mais dans le contexte actuel, on peut craindre un nouveau faux pas des phocéens. Et ce ne sont pas les Lensois qui vont s’en plaindre …

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.