Lens-Monaco : Stats et performances individuelles

Pour le dernier match de la saison à Bollaert, les Lensois ont fait jeu égal avec la meilleure équipe de l’année civile 2022, qui restait sur 9 victoires consécutives.

Face à l’ogre Monégasque, le RC Lens, qui a gagné le match de la possession, a cru en ses chances jusqu’à l’ultime seconde du match et c’est Ignatius Ganago, le super sub de Franck Haise, qui a apporté la touche finale à une très belle saison.

Possession : Lens 60,30% – Monaco 39,70%
Passes : Lens 547 – Monaco 366
Passes réussies : Lens 467- Monaco 272
Occasions : Lens 22 – Monaco 8
Tirs : Lens 28 – Monaco 12
Interceptions : Lens 10 – Monaco 15
Duels gagnés : Lens 37 – Monaco 31

Wuilker Farinez a une nouvelle fois été à la hauteur face aux attaquants monégasques. Abandonné par sa défense sur les deux buts encaissés, il a su préserver sa cage par quelques arrêts déterminants. Il a réussi 100% de ses relances à la main.

En défense, le trio Jonathan Gradit, Kevin Danso et Facundo Medina a bien tenté de résister mais a ouvert des brèches sur les deux buts monégasques.  Jonathan Gradit a souffert au cours de cette rencontre où il a perdu 12 ballons, ce qui est assez rare le concernant. Kévin Danso a joué un peu avec le frein à main du fait d’un carton jaune pris en première période. Il a perdu 7 ballons. Facundo Medina s’est emmêlé les pinceaux avec Kevin Danso. Son apport offensif a été déterminant. Sur l’ensemble de la rencontre, il a gagné 80% de ses duels.

Jonathan Clauss, a perdu beaucoup de ballons (28) mais il a été de toutes les offensives, étant à l’origine notamment des deux buts lensois. Ses corners ont été un véritable souci pour les défenseurs de Monaco.  De l’autre côté, Przemyslaw Frankowski termine la saison par un but et une bonne prestation, même s’il semble cramé et que la trêve estivale va lui faire le plus grand bien.

Au milieu de terrain, Cheick Doucouré, souvent à l’origine des offensives Lensoises, a été précieux. Seko Fofana a perdu beaucoup de ballons (15), a voulu en faire un peu trop, mais il fut le cauchemar de la défense Monégasque qui n’a jamais su où l’attendre. David Pereira Da Costa a rendu une copie très propre, plus les matchs passent et plus il fait oublier Gaël Kakuta. Le jeune milieu offensif a perdu 6 ballons, mais en a gagné 13.

Devant, le duo Arnaud Kalimuendo – Florian Sotaca a été à la peine. Kalimuendo a quasiment raté tout ce qu’il a tenté, 7 ballons perdus et 20% de duels gagnés. Florian Sotoca n’a pas eu son rendement habituel, son duo avec Kalimuendo a été improductif.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.