Le prochain adversaire du RC Lens part en vrille

Après Brest ce soir, c’est l’OGC Nice qui sera au menu du RC Lens à Bollaert. Le fait est que les Aiglons, qui avaient frappé fort en début de saison, ne sont plus que des merles depuis quelques rencontres.

Hier soir, l’OGC Nice recevait Montpellier pour un match qui était annoncé comme celui de la rédemption pour une équipe qui restait sur 3 défaites et 2 nuls. Au lieu de se racheter, les Niçois ont sombré face à une équipe montpelliéraine qui ne fait peur à personne cette saison.
Nice a donc était défait hier soir sur sa pelouse sur le score de 2-1 et n’a finalement pris que onze points sur les douze derniers matches.
Comme le souligne l’Equipe ce matin, l’atmosphère de fin de match a été exécrable. Pendant que Farioli, l’entraîneur niçois, reprochait à l’arbitre des décisions défavorables, Jean-Clair Todibo a voulu en découdre avec des supporters niçois de la Populaire Sud. Il a fallu que Dante vienne faire la police.

« C’est un moment très difficile » a déclaré Farioli, « Il faut qu’on reste unis et qu’on retrouve cette communion qui a fait notre force. On est vraiment dans le dur, mais je ne pense pas qu’on ait perdu le fil. Il faut penser au prochain match à Lens. »
Le problème pour les niçois et bien qu’il s’agit du RC Lens, qui a, dirons-nous, une petite dent contre ce club qui a tenté de le piller. Si, par malheur pour les Aiglons, Lens devait gagner le match, en plus d’avoir remporté celui de ce soir contre Brest, les Sang et Or auraient alors 5 points d’avance sur les Aiglons à la trêve internationale.