Eric Roy regretterait-t-il de ne pas être resté à Lens ?

En conférence de presse, Eric Roy a estimé que son équipe ne pouvait pas être comparée au RC Lens de la saison passée, car les Sang et Or ne boxent pas dans la même catégorie.

« On n’a pas les mêmes moyens ni les mêmes structures, si on veut comparer, nous sommes un petit RC Lens, un petit poucet du RC Lens. » a humblement déclaré le coach Brestois.

Pour le déplacement à Bollaert, Eric Roy sait que ses joueurs devront répondre présents au combat que Lens souhaite donner :

« Bollaert, c’est une ambiance extraordinaire. Les joueurs doivent profiter de ces instants là, comme vivre cela comme une pression. Lens c’est une équipe qui a beaucoup de repères, qui a redécouvert la Ligue des Champions et qui a séduit le football français dans sa globalité depuis deux ou trois saisons. Tout ce qui arrive aux Lensois est justifié. Nous concernant, ce sera un gros défi d’être à la hauteur des Sang et Or samedi à Bollaert. »

Eric Roy garde un gout amer de son départ de l’Artois car il estime n’avoir pas pu aller au bout ses idées :

« Il y a un peu de fierté d’avoir participé à leur renouveau. De la déception de ne pas avoir pu aller au bout de mon projet. Il y avait la volonté de faire des économies pour repartir de plus belle. Je suis malheureusement parti pendant le plan social. C’était dur mais en même temps c’était une formidable aventure. Ils ont évolué, progressé, à tous les niveaux pour pouvoir en être où ils sont aujourd’hui. Cela doit être pour beaucoup un modèle à suivre. »