La situation précaire de Yannick Cahuzac

Arrivé à Lorient en début d’année pour aider Régis Le Bris dans sa mission de sauver les Merlus d’une descente en Ligue 2, Yannick Cahuzac ne baisse pas les bras.

Interrogé par Ouest-France, l’ancien joueur du RC Lens confesse avoir sondé Franck Haise avant de prendre sa décision :

« J’ai été à la bonne école à Lens. Franck Haise connaît bien la maison lorientaise et je l’ai appelé, c’était une confirmation. Il m’a dit beaucoup de bien du club et des personnes qui y travaillent. »

Même si les Merlus empilent les défaites, ils ne sont qu’à quatre points du premier non relégable, ce qui force Cahu à croire en la faisabilité de sa mission « maintien » :

« J’ai joué jusqu’à 37 ans, j’ai appris à tous les niveaux, on apprend à tout âge. Ma carrière a toujours été plus ou moins compliquée, ce sont des situations que j’ai connues en tant que joueur, ça fait partie du football, ça ne me dérange pas. Lorient, c’est un club à taille humaine avec un bon effectif, c’est pour cela que je crois au maintien. »

Le problème pour l’ancien adjoint de Franck Haise est la situation contractuelle de Régis Le Bris, à cours d’idées après seulement 2 victoires en 18 matchs. Si Lorient venait à se séparer de son coach, qu’adviendra t-il de Yannick Cahuzac ?