La revue de presse après la défaite à Brest

Le mot cauchemar revient souvent dans les commentaires de la presse après la déroute lensoise à Brest. Au delà de la scoumoune, il s’agit quand même de la troisième défaite consécutive des Sang et Or à l’extérieur.

La Voix du Nord : « Voilà une après-midi à vite oublier pour Lens qui a pris l’eau de toutes parts contre Brest (4-0) en début de rencontre avant de perdre Kalimuendo, exclu en fin de match. Trois occasions, trois buts en tout juste 30 minutes de match. Brest a été d’une efficacité terrible face à des Lensois qui ont payé leur passivité dans une zone où ils auraient dû être plus durs, plus proches, plus attentifs. »

Ouest-France : « Le Stade Brestois a facilement dominé le le RC Lens, ce dimanche, à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1 (4-0). Steve Mounié, Brendan Chardonnet, Romain Faivre et Jérémy Le Douaron ont marqué, avant qu’Arnaud Kalimuendo ne soit exclu en deuxième période. Les Bretons enchaînent un troisième succès d’affilée. La trêve internationale n’a visiblement pas freiné ses ardeurs. Depuis sa victoire contre Monaco fin octobre (2-0), la première de la saison, le Stade Brestois est métamorphosé. Un déclic, c’est indéniable, pour les hommes de Michel Der Zakarian, qui ont facilement fait tomber ce dimanche le RC Lens, dauphin du PSG avant le début de la 14e journée de Ligue 1 (4-0). Leur plus large succès depuis près de deux ans (contre Strasbourg, 5-0 en décembre 2019), le troisième d’affilé, deux semaines après celui glané à Lorient (2-1). »

Foot01 : « Arrivé en Bretagne avec l’intention de reprendre, la deuxième place à Rennes, le RC Lens a explosé en vol face à une équipe de Brest qui se remet un peu au chaud. Rien n’a fonctionné pour les Sangs et Or, qui ont touché les montants, pendant que le SB29 faisait preuve d’une efficacité insolente. »

Foot Mercato : « Le Stade Brestois s’est imposé sur le score de 4-0 à la maison face à Lens, signant ainsi un troisième succès de rang. La 14e journée de Ligue 1 se poursuivait en ce début de dimanche, avec un match a priori déséquilibré, mais alléchant au vu du jeu habituellement proposé par les deux équipes. Le RC Lens, troisième bien qu’un peu en difficulté sur ses derniers déplacements loin du nord de la France, se déplaçait en terres bretonnes pour affronter Brest, qui va un peu mieux après un mauvais début de saison et qui est sorti de la zone rouge grâce à ses deux victoires sur les deux dernières journées. Et les Sang-et-Or se sont lourdement inclinés à Francis-le-Blé, alors que Franck Haise avait procédé à quelques rotations devant, alignant Ganago et Jean notamment. »

Maxifoot : « Une journée en enfer pour Lens ! En déplacement, le club nordiste s’est lourdement incliné face à Brest (0-4) ce dimanche à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Imprécis dans la zone de vérité, les Lensois ont été punis par des Brestois chirurgicaux. Avec un excellent Romain Faivre, les troupes de Michel Der Zakarian ont ainsi empoché un succès mérité pour remonter au 13e rang du classement. De son côté, le RCL reste provisoirement à la 3e place. »

MadeinFoot : « Lens passe à côté de sa rencontre ! Deuxième du classement à l’entame de cette 14ème journée, le club artésien a connu un vrai match sans. Rapidement menés au score, les Sang-et-Or ont affiché un visage bien moins conquérant que les semaines passées. S’ils ont failli égaliser par Przemyslaw Frankowski, qui a vu sa tentative être détournée sur la ligne de but par Christopher Hérelle (10ème), puis ont touché le poteau par l’intermédiaire d’Ignatius Ganago (34ème), les protégés de Franck Haise ont été défaillants dans tous les domaines de jeu. Difficile, donc, d’espérer un meilleur résultat. Surtout face à une formation bretonne inspirée et désormais en pleine confiance après des débuts compliqués. »

RMC : « Un cauchemar du début à la fin: Lens a sombré ce dimanche à Brest (4-0), lors de la 14e journée de Ligue 1 et voit sa place sur le podium sérieusement menacée. Nettement, moins alertes que d’habitude, les Lensois ont manqué de réussite, touchant deux fois le poteau, et ont en plus joué le dernier quart d’heure à 10 après l’exclusion d’Arnaud Kalimuendo. »

Sofoot : « Sevrés de victoire pendant de longues semaines, les Brestois sont inarrêtables depuis qu’ils ont débloqué leur compteur. Après Monaco et Lorient, c’est en effet Lens qui a été victime du festival offensif breton. »


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.