Kalimuendo et Diouf ont incité Wahi à signer à Lens

Elye Wahi a beaucoup réfléchi avant d’accepter de s’engager avec le RC Lens. Il a déjà été dit que le coup de fil à Franck Haise avait été un élément déterminant dans sa décision, mais pas que … Si l’on se réfère à l’enquête du journal l’Equipe.

Arnaud Kalimuendo, Andy Diouf et Elye Wahi se connaissent depuis qu’ils ont gamins pour avoir joué en sélections jeunes en région parisienne. Ils se retrouvent toujours avec plaisir. Quand Elye Wahi a du prendre sa décision en quittant Montpellier, son coup de fil passé à Franck Haise l’a rassuré. Mais il a voulu l’avis de Kalimuendo, qui est passé par les Sang et Or durant 2 saisons et celui de son pote Diouf, qui était arrivé en Artois un mois plus tôt.

« Dès que j’ai fini ma conversation avec Franck Haise, j’ai appelé Andy et il m’a dit que je ne serais pas déçu si je venais. J’ai écouté ses conseils. » raconte à l’Equipe le nouvel attaquant lensois.
Elye Wahi a également appelé Arnaud Kalimuendo avant de dire oui au RC Lens. Comme Diouf, le titi parisien lui a dit de foncer.

Depuis leur arrivée dans les Hauts-de-France, Diouf et Wahi ne se quittent plus, mangent l’un à côté de l’autre au club, s’attendent après les entraînements et vont bientôt habiter dans le même immeuble. « Ce sera sympa car c’est une vraie amitié entre nous. », souligne Wahi.
Une amitié qui pourrait se concrétiser en régalades sur le terrain dès que Diouf en aura fini avec son souci d’adducteur…