Canal+ et beInSports envoyés en touche

Canal et belN estimaient que la LFP avait commis un abus de discrimination» en octroyant à Amazon les droits de diffusion de 80% des rencontres pour les exercices 2021-2022 à 2023-2024 de L1 pour un montant de 250 millions d’euros par saison, tandis qu’ils étaient tenus dans le même temps de retransmettre les matches du lot 3, acquis en 2018 pour 332 M€ par saison.

Les deux diffuseurs du football français ont finalement été déboutés par l’Autorité de la concurrence dans le conflit avec la Ligue de football professionnel (LFP) sur la réattribution des droits TV de la Ligue 1 à Amazon.

En juillet dernier, le tribunal de commerce de Paris avait déjà rendu une décision défavorable à Canal+, lui ordonnant de continuer à diffuser et payer deux matches par journée de L1.

Pour ce qui est des utilisateurs, dont nous sommes, nous ne ferons aucun procès à Amazon, qui joue le jeu, en ne facturant pas ses abonnés durant les périodes sans matchs (juin -juillet et décembre durant la coupe du monde) et dont la qualité des retransmissions est à souligner.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.