Antoine Kombouaré, un peu Sang et Or, mais surtout Canari

Depuis qu’il est entraîneur de football, c’est-à-dire juillet 2003, Antoine Kombouaré n’avait jamais coaché deux fois un même club. C’est ce qu’il vient de faire avec le FC Nantes.

Après avoir entraîné à 109 reprises les Canaris de février 2021 à mai 2023, Antoine Kombouaré a été viré par Waldemar Kita, pour manque de résultats. Le président Nantais, sans solution post Jocelyn Gourvennec, vient de rappeler le Kanak, afin d’éviter la descente en Ligue 2.

Passé par le RC Lens de juin 2013 à juin 2016, Antoine Kombouaré avait connu une montée en Ligue 1 dès sa première année. Malheureusement, les ennuis financiers causés par la défaillance d’Hafiz Mammadov, n’ont pas permis de recruter. La saison jouée au stade de la Licorne a été un élément supplémentaire qui a précipité le retour en Ligue 2. Lors de sa dernière saison en Artois, le RC Lens a terminé 6ème de Ligue 2.

Interrogé par L’Équipe, Antoine Kombouaré a fait savoir que c’est à Nantes qu’il avait vécu ses plus belles années de coach :

« J’ai passé mes plus belles années d’entraîneur ici, c’était court, mais très intense. On a eu la chance de vivre de grandes émotions. Je suis amoureux de ce club. Si Nantes se maintient, je reste ici. En cas de descente, j’aurais failli à ma mission, donc je ne resterais pas. »

Adulé par Gervais Martel à Lens, et en froid avec Waldemar Kita à Nantes, le Kanak a définitivement le cœur Nantais. N’oublions pas qu’il a été formé chez Canaris et qu’il a défendu, comme joueur, les couleurs du FC Nantes durant six saisons (1984 à 1990).