Affaire Haïdara : Franck Haise se désolidarise de la position de la direction du club

Inévitablement, en conférence de presse, Franck Haise a été questionné sur l’imbroglio Massadio Haïdara.

L’international malien est souhaité par le FC Nantes. Lui-même ne serait pas forcément contre à un départ pour trouver un peu plus de temps de jeu.
Franck Haise a semblé contrarié par la tournure des événements. Le coach n’a jamais voulu le départ de son défenseur polyvalent et se désolidarise de la position de la direction du club qui a, semble t-il, négocié avec la direction nantaise sur la faisabilité d’un transfert :

« Je n’ai jamais souhaité, comme entraîneur ou manager, que Massadio parte. Et encore moins s’il n’y a personne pour le remplacer. Mais mon postulat de départ est qu’il ne devait pas y avoir de départ de Massadio. Il peut y avoir des accords clubs, mais ma position est celle-ci.
Massadio est un des piliers de la reconstruction. Un départ peut se faire à partir du moment où tout est clair, intelligent et quand c’est concerté.
Après, je peux comprendre que le joueur ait également des envies. Sa polyvalence, son importance dans le vestiaire, au moment où on se parle, je n’ai pas envie qu’il parte. Je suis entraîneur et manager, pas président ou directeur général. »