Walid Mesloub ne fait pas appel, malgrè sa condamnation, il continuera d’entraîner pour le RC Lens

Le tribunal correctionnel de Lorient a condamné hier Walid Mesloub à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende pour blanchiment et recel de blanchiment en lien avec un trafic de stupéfiants.

Le représentant du parquet avait quant à lui requis 2 ans de prison. Mesloub a de plus obtenu la non inscription de cette condamnation au casier judiciaire, élément important qui ne permettra pas au club de le licencier, si toutefois le besoin s’en avait fait sentir.
L’entraîneur adjoint de la réserve a décidé de ne pas faire appel et selon le journal l’Equipe, il devrait continuer d’entraîner la réserve du RC Lens avec Yohan Démont.

L’ancien milieu lensois, qui émarge à hauteur de 1600 euros mensuel au RC Lens, selon La Voix Du Nord, a reconnu au procès sa naïveté et une forme de négligence dans ses rapports avec Van Thang N., 38 ans, alias « Chinois », à la tête d’un réseau de trafiquants, qui sera pour sa part jugé le 31 mai prochain.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.