Retour dans son club formateur pour cet ancien lensois

Il avait surtout fait parler de lui dans la rubrique faits divers. Accusé de « violences en état d’ivresse » envers une femme et de « dégradation du bien d’autrui », alors qu’il gardait les cages lensoises en 2017, Nicolas Douchez avait écopé en 2018 d’une amende de 10000 euros et d’une inscription au casier judiciaire.

Formé au HAC, Douchez, qui avait joué avec Mathieu Bodmer au PSG, puis réalisé quelques piges avec lui chez Mediapro comme consultant, a ouvert un nouveau chapitre de sa vie professionnelle en intégrant le staff technique du HAC, comme entraîneur des gardiens, où officie Mathieu Bodmer en tant que directeur sportif.

« Cela s’est fait naturellement parce que c’était le HAC, et que j’ai une vraie histoire avec ce club. Je ne pouvais pas refuser. Il faut se rendre à l’évidence : sans le HAC, je n’aurais pas eu la même carrière. J’ai connu le monde pro grâce au HAC, j’ai appris la rigueur grâce au HAC quand j’étais à la formation. C’est un club qui m’a, et éduqué d’un point de vue personnel avec certaines valeurs, et sportivement permis de devenir pro.
J’ai toute une expérience qui va me permettre de comprendre plus facilement les gardiens que j’aurai à disposition et d’essayer de leur donner une solution. » (Site officiel du HAC)

Durant sa carrière professionnelle, 1999 à 2019, Nicolas Douchez a joué 368 rencontres, toutes compétitions confondues. Il a encaissé 400 buts et réalisé 133 clean sheets.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.