Philippe Montanier a t-il toujours le RC Lens en travers de la gorge ?

Le passage de Philippe Montanier en Artois (mai 2018 à février 2020) s’est soldé par un échec. Arrivé au RC Lens avec comme objectif de faire monter le club en Ligue 1,  Philippe Montanier a échoué dans sa tâche*, et c’est Franck Haise, bien aidé par l’arrêt du championnat cause covid, qui a atteint l’objectif.

Aujourd’hui, l’ancien coach lensois fait du très bon boulot à Toulouse, puisqu’il a fait monter le club de la ville rose en Ligue 1, et vient de gagner la Coupe de France, en conclusion d’une saison plutôt réussie pour un promu.

En conférence de presse, l’ancien coach lensois a montré une certaine forme de rancune envers son ancien club en affirmant que le RC Lens était privilégié par rapport à Marseille et Monaco :

« Forcément, depuis samedi soir, il y a de la fatigue, nous n’avons même pas eu le temps de faire un décrassage. L’état physique de mes joueurs est bon, par contre l’énergie risque d’être un petit peu à plat.
Marseille et Monaco doivent être furieux de voir jouer Toulouse, trois jours après la finale de Coupe de France. Nous, on ne fera pas de cadeaux à Lens, mais l’équité sportive c’est pas rien dans le championnat de France. Nous, on aurait aimé jouer comme Nantes, mercredi.
Jouer Lens, juste après une finale et vu l’énergie qu’elle déploie durant un match, ce n’est vraiment pas le bon moment de les rencontrer. »

Dans son attaque à propos de l’équité sportive, Montanier oublie juste de préciser que Lens n’aura que 3 jours de récupération avant le match à Bollaert contre l’OM, là où les marseillais en auront 6.

(*) Montanier a été remercié par Lens le 25 février 2020. Haise lui a succédé et a gagné deux rencontres avant l’arrêt de la saison pour cause de Covid-19. Lens a été promu par décision de la LFP, avec 53 points dont 47 conquis sous Montanier.