On craint désormais moins les penaltys au RC Lens

L’élimination du RC Lens en Coupe de France a une fois plus mis en lumière certaines carences, notamment offensives. Une certitude pourtant, avec Brice Samba, le RC Lens possède un des meilleurs spécialistes européens en matière d’arrêts de penaltys.

Avant même qu’il soit recruté par les Sang et Or, Brice Samba s’était fait remarquer à Nottingham Forest en arrêtant 3 tirs au but face à Sheffield United. Plus tôt encore, en 2018, alors qu’il évoluait à Caen, il en avait stoppé 4. Dimanche, en bloquant 3 tirs des monégasques, il a convaincu ses derniers détracteurs de son incroyable faculté à prendre le dessus sur les tireurs.

S’il fallait ajouter un fait d’arme, on peut également citer le penalty de Sergio Ramos arrêté en Ligue des Champions, et malheureusement retiré.

« Ce n’est pas du hasard si j’en ai arrêté trois, c’est que je les ai travaillés », a expliqué le gardien lensois en zone mixte. Le gardien de l’équipe de France, aime prendre l’avantage psychologiquement sur le tireur, comme il l’a fait dimanche face à Youssouf Fofana. « On se connaît nous, on joue ensemble à Clairefontaine » lui a-t-il glissé à l’oreille, avant d’arrêter le tir de milieu de terrain.

Malheureusement, dimanche, si Samba a fait le job, plusieurs tireurs n’ont pas été à la hauteur, et on pense notamment aux vieux briscards que sont Thomasson et Fulgini, qui ont vendangé pour le malheur du RC Lens.