Montpellier-Lens, match à risques, du grand n’importe quoi

Avant que ne se réunissent les instances concernées, le 18 décembre prochain, la Ministre des Sports et la Ligue de Football ont décidé que les déplacements de supporters seraient interdits en ce qui concerne les matchs dits  » à risques ».

Sous prétexte que les Ultras Montpelliérains et notamment le groupe « ultra Butte Paillade 91 » sont assez turbulents, la réception du RC Lens a été jugée à risques par les autorités préfectorales. Il y a deux mois, un jet d’un pétard à la Mosson avait blessé le gardien de but de Clermont, et une dizaine de jours plus tard, le bus de supporters brestois avait été caillassé.

Les supporters Lensois sont donc privés de déplacement, alors qu’ils auraient vraisemblablement rempli le parcage visiteurs et qu’il n’existe pas de contentieux entre les supporters Lensois et Montpelliérains.

Il faudra attendre le 18 décembre, qu’une réunion qui rassemblera l’Instance nationale du supportérisme (INS) en présence de la Ligue de football professionnel (LFP) et des ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Sports, pour en savoir plus sur l’avenir des déplacements de supporters.
Les Lensois, privés de déplacement à Montpellier, le seront probablement également le 20 décembre à Nice, là où la gestion des supporters soulève questions.

(Photo parcage lensois lors du dernier Montpellier-Lens, où tout s’était bien passé.)