Mercato : Nice peut se mordre les doigts d’avoir vendu Ignatius Ganago à Lens

Laurent Bonadei vient d’évoquer pour So Foot le cas Ignatius Ganago, joueur qu’il a connu lorsqu’il était entraîneur de l’équipe réserve Niçoise.

Actuellement adjoint d’Hervé Renard avec la sélection de l’Arabie Saoudite, Laurent Bonadei estime que le RC Lens a fait un bon recrutement en le transférant en Artois :

« À Nice, il a dû parfaire tout ce qu’il avait appris au Cameroun, il a dû apprendre les codes européens. Avec la concurrence de Dolberg, c’était dur de lui donner du temps de jeu dans l’axe. Mais il a montré, par certaines actions d’éclat, qu’il avait du potentiel. C’est un attaquant de pointe qui aime les appels, les espaces. Il a un profil intéressant quand on a un jeu de transition parce qu’il a cette faculté à proposer rapidement une solution dans la profondeur. Dans une attaque à deux pointes avec un pivot et lui qui tourne autour, ça peut être très intéressant. »

Au début de mercato estival, les supporters Niçois affirmaient sur les réseaux sociaux avoir réussi l’affaire du siècle en refourguant (selon leurs termes) Ignatius Ganago à Lens pour 6M€. Quelques mois plus tard, ils peuvent s’en mordre les doigts, surtout Patrick Vieira qui s’est obstiné à le faire jouer à gauche au lieu de le positionner avant centre…


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.