Les supporters Lensois vont créer l’ambiance à Raymond Kopa

Ce soir, au stade Raymond Kopa d’Angers, le spectacle sera peut être sur la pelouse mais certainement pas dans les tribunes. Le SCO traîne sa dernière place au classement comme un boulet et les supporters ont déserté.

Comme le rappelle ce matin le journal l’Equipe, le Kop de la Butte (KDLB), principal groupe de supporters angevins, depuis le vol de sa bâche à Troyes, s’est mis en sommeil pour une durée indéterminée. « On espère qu’ils reprendront leurs activités début 2023 », indique Morgan Potier, stadium manager et responsable commercial du SCO. « Aujourd’hui, ils sont présents mais, comme ils ne chantent pas, il y a zéro ambiance. »
Pour l’ambiance, pas de souci, le parcage lensois fera une nouvelle fois le plein et l’on risque de se croire une nouvelle fois à Bollaert, comme ce fut le cas dans d’autres stades cette saison.

« Quand on est derniers, on a besoin de ce douzième homme à domicile qui nous pousse et nous transcende », insiste le gardien Yahia Fofana, qui « appelle les supporters à venir car on a vraiment besoin d’eux ».

Après avoir joué trois saisons dans un stade amputé de sa tribune latérale Saint-Léonard, le SCO dispose enfin d’une enceinte complète mais sa tribune flambant neuve, destinée à séduire les partenaires, demeure dégarnie. Pourtant, à chaque match, il y a prés de 2 500 places derrière les buts à 10 euros qui ne sont pas toutes vendues.

La crise est profonde au SCO et c’est certainement sans le soutien de ses supporters que l’équipe devra tenter de relever la tête.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.