Les supporters de Reims seront bien là !

Selon le ministère de l’Intérieur, il existait un risque réel et sérieux d’affrontement entre les supporters du RC Lens et ceux du Stade de Reims. Une interdiction de déplacement avait été signifiée aux supporters rémois. Foutaise !

Le ministère pointait un « antagonisme » entre les deux camps. Il prenait pour exemple le 22 octobre 2016 « où le bus transportant les supporters rémois avait été attaqué par les supporters lensois », « des affrontements » à Reims le 18 mars 2017 ou encore, pour l’antécédent le plus récent, « l’intervention des forces de l’ordre qui avait permis d’éviter un affrontement » le 8 mai 2022 à Reims.
Le ministère avait oublié le 3 mars 1960 où un supporters rémois avait reçu une gifle d’un supporter lensois 🙂

Le Conseil d’État a suspendu hier les arrêtés émis mardi par le ministère de l’Intérieur interdisant les déplacements des supporters du Stade Reims à Lens (tout comme celui des niçois au Havre, et des Parisiens à Lille)

Saisie jeudi par l’Association nationale des supporters (ANS), la plus haute juridiction administrative a estimé que ces mesures d’interdiction portaient une atteinte grave et manifestement disproportionnée aux libertés fondamentales des supporters. Aux supporters Lensois et Rémois de montrer ce soir que les décisions émanant du ministère sont trop souvent disproportionnées.