Lens – Monaco : Une défaite dure à encaisser pour Florian Sotoca

Florian Sotoca, qui avait joué 130 minutes contre Fribourg jeudi soir, ne faisait pas partie du onze de départ de Franck Haise pour la réception de l’AS Monaco.

C’est à la pause que le coach a décidé de faire rentrer le narbonnais comme piston droit, Aguilar redescendant à droite de la défense centrale à la place de Jonathan Gradit. Coaching payant dans la mesure où l’arrivée de Sotoca a permis de rééquilibrer le jeu, qui penchait un peu trop à gauche en première période. Comme l’a souligné Florian Sotoca au micro de Prime Vidéo, la défaite est dure à encaisser :

« Il y a beaucoup de déception, on arrive à revenir à 2-2, mais on donne des buts et on perd ce match. C’est difficile parce qu’on voulait réagir après Fribourg. Dans l’état d’esprit, on n’a rien lâché. Il y a aussi des faits de jeu qui nous sont défavorables. Je pense qu’il y a penalty pour nous sur mon action, surtout que la VAR appelle l’arbitre. De l’autre côté, il n’hésite pas à siffler le penalty. C’est vraiment difficile à encaisser. Au final, même si l’on perd face à Monaco, on a prouvé qu’on était des compétiteurs. »