Le mot maintien a changé de camp

Dans la bouche des dirigeants et du staff technique du RC Lens, le maintien continue à être le seul objectif raisonnable alors que certains se prennent déjà à rêver d’une issue de saison plus glamour.

En brillant, le RC Lens précipite les clubs dans la chute. Ce fut le cas de Dijon il y a quelques semaines, c’est le cas de Rennes depuis hier.
Pour la première fois de la saison, Julien Stéphan, le coach rennais, a prononcé le mot tabou en Bretagne :

Dès sa première prise de parole, hier, en conférence d’après-match, il a évoqué le maintien, alors que son président Nicolas Holveck avait fixé l’objectif d’arriver à la trêve dans les cinq premiers, lors d’un entretien accordé à Ouest-France vendredi :

« On est dans une spirale extrêmement négative, avec l’obligation de reconsidérer tout de suite les objectifs. Il faut être lucide et se dire qu’on doit avoir un comportement d’une équipe qui va devoir lutter pour le maintien. On doit reconsidérer, je pense, l’ensemble des objectifs au regard de la situation, de la dynamique et de ce qu’il se passe sur le terrain. Ce n’est pas tant le classement, c’est à la fois la dynamique et la production, ce qu’il se passe sur le terrain qui me fait dire qu’il faut reconsidérer certaines choses. »

Le RC Lens est en train de devenir la bête noire de pas mal de clubs.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.