Le mercato hivernal du RC Lens sera plutôt light

Alors que se profile la CAN avec un contingent de joueurs africains évoluant en France qui quitteront le pays pour un mois de joutes au Cameroun, Arnaud Pouille se montre serein et minimise l’influence de la CAN en ce qui concerne l’effectif des Sang et Or.

« On ne va pas empiler les joueurs » a notamment déclaré le directeur général du club qui prône pour la rotation dans l’effectif existant :

« Il faut déjà attendre de savoir qui sera retenu mais on s’y prépare. On anticipe le travail au cas où, parce qu’il peut aussi y avoir des blessés, et qu’on est sur une logique de groupe restreint. Mais ce sera peut-être aussi l’occasion de voir des gars qui jouent un peu moins actuellement. Ce genre de compétition peut laisser un peu de traces. Mais finalement, ça ne concerne pas énormément de matchs. Donc confiance au groupe et s’il y a des besoins, on se prépare mais on ne va pas empiler les joueurs.
Seko pour des raisons qui le concernent, il y a peu de chances qu’il y aille. Il y a aussi Massadio Haïdara qui revient de blessure et n’est pas dans la liste du Mali cette fois-ci. Après, c’est faire offense à Yannick Cahuzac de dire qu’il ne pourra pas tenir trois matchs en janvier. Il y a aussi des jeunes comme Varane. Samba Sow aussi, en réserve. »

Pour aller dans le sens des propos d’Arnaud Pouille, rappelons que Cheick Doucouré s’est également un peu écarté de sa sélection en la refusant il y a quelques jours pour les matchs contre le Rwanda et l’Ouganda.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.