Le danger numéro un n’est pas Elye Wahi, mais le collectif lensois, prévient Michel Der Zakarian

En conférence de presse d’avant-match Montpellier-Lens, Michel Der Zakarian a déclaré attendre un sursaut d’orgueil de la part de ses joueurs.

Côté Lensois, on espère qu’Elye Wahi fera mal à son ancien club. A Montpellier, on craint surtout le collectif lensois, où les buteurs sont présents dans toutes les lignes. Michel Der Zakarian émet même des doutes quant à la titularisation de son ancien poulain, qui, espérons-le, fera taire tous ses détracteurs ce soir.

« On joue une belle équipe lensoise, il faut qu’on soit en capacité de les bousculer d’être à un meilleur niveau qu’eux. Lorsque nous n’aurons pas le ballon, il faudra bien défendre et lorsque nous l’aurons il faudra bien l’utiliser. Il faut qu’on bouscule Lens.
Franck Haise dispose d’un groupe qui à tout moment peut marquer, que ce soit les offensifs, les milieux et les défenseurs. On ne se focalise pas sur Elye Wahi, on ne sait même pas s’il va débuter le match ou pas. »