Le Bayern, c’est un peu comme Lens …

Le 7 janvier prochain, le RC Lens se rendra à Bondoufle pour disputer son 32ème de finale contre les locaux de Linas-Monthléry, qui évolue en National 3, au même niveau que la réserve lensoise.

Avec un choc face au RC Lens, le club francilien savait qu’il recevait une des meilleures équipes de Ligue 1. Hier, la victoire des Sang et Or a donné encore plus d’envergure à ce 32ème de finale de la Coupe de France, le 7 janvier.

Stéphane Cabrelli, le coach de Linas-Montlhéry, s’est confié au Parisien. Sans concession vis à vis du groupe de Christophe Galtier, il a tenu des propos dithyrambiques sur son futur adversaires en Coupe de France.

« Ce n’est pas une surprise. J’avais dit de miser sur Lens grâce aux absences parisiennes. Quand on met des joueurs espagnols comme Soler, Ruiz ou Sarabia… Ce sont des joueurs trop faibles physiquement. Ils ne savent pas garder le ballon. Quand on pense au Bayern, c’est inquiétant. Le Bayern, c’est un peu comme Lens, c’est une équipe que Paris n’aime pas jouer. En tout cas, cette défaite fait peur.
Cette victoire face au PSG est une bonne chose pour le club (billetterie). Ce n’est pas une bonne nouvelle pour nous les joueurs.
Lens, c’est une équipe impressionnante, dans l’animation offensive et le mouvement. Si toutes les équipes françaises avaient les mêmes intentions, on se ferait moins chier en Ligue 1…
C’est une équipe exemplaire, disciplinée, chacun sait ce qu’il a à faire. II n’y a pas d’individualités. C’est un exemple sur la détermination et la volonté.
Même si c’est la Coupe et que tout est possible. C’est peut-être la meilleure équipe sur le plan collectif en France. II faudra être tranchant, intelligent, et il faudra aussi du courage et de la chance. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.