La semaine pourrie du RC Lens

En une semaine, le RC Lens est retombé dans le rang. Trois matchs et autant de questions qui inquiètent même si il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain et oublier le très beau parcours du début de saison.

A Dijon, face à une équipe moribonde, le RC Lens avait réussi l’exploit de ramener les trois points avec la complicité du gardien dijonais. Contre Nantes, sans doute une des équipes les plus faible en ce moment de notre championnat, les Sang et Or avait balbutié leur football.
Enfin, hier, même s’il faut mettre en avant la qualité de l’adversaire comme explication à la défaite lensoise, les hommes de Franck Haise ont montré certaines limites, tant sur le plan défensif que sur le plan offensif.

L’entraîneur lensois passera certainement sa journée, vidéos à l’appui, à essayer de comprendre le pourquoi de ce coup de frein brutal dans le parcours de l’équipe. De l’avis général et bien au contraire, son système de jeu atypique n’est pas à remettre en cause. Les deux contre-performances consécutives face à Nantes et Angers seraientt plutôt la cause d’un rendement moindre de plusieurs individualités.
L’introduction de Fofana dans le jeu des Sang et Or a peut être fait plus de mal que de bien dans la cohésion du milieu de terrain qui avait trouvé ses repères avec la paire Cahuzac-Doucouré. Pourtant, compte tenu de l’investissement et de la qualité intrinsèque du joueur, il ne peut être question de le laisser sur le banc.
Ganago, depuis son retour de blessure, n’est plus que l’ombre de lui-même et aura certainement encore besoin de plusieurs matchs avant de retrouver son niveau. Même constat pour Facundo Medina, autant brillant en début de saison que décevant depuis quelques matchs.
Même si Kalimuendo est une très bonne surprise devant, Lens ne marque plus et continue de beaucoup encaisser, deux éléments qui, une fois assemblés, deviennent très problématiques pour envisager une saison sereine.

Les organismes ont certainement également été contrariés par la crise du covid et les quinzaines internationales, ce qui nuit à l’efficacité. Le bon début de saison des Sang et Or n’est pas remis en cause mais l’enchaînement des contre performances récentes est un avertissement pour la suite. Samedi, Lens devra aller chercher au moins un point à Rennes pour se rassurer.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.