La polémique sur la billetterie Reims-Lens

La rencontre entre le Stade de Reims et le RC Lens au stade Auguste-Delaune est précédée d’une polémique concernant l’attribution des billets.

La direction de la formation rémoise, qui ne joue habituellement à guichets fermés qu’une fois par an quand elle reçoit le PSG, avait cru bon mettre en place un plan agressif visant à interdire aux supporters lensois, hors parcage, d’obtenir des tickets. Il faut dire que lors des précédentes éditions, les supporters Lensois avaient quelque peu ridiculisé leurs homologues rémois. L’an dernier, à titre d’exemple, les supporters lensois étaient 6000 dans le stade.
Le RC Lens ayant pris l’habitude de jouer à domicile à Reims, le président Caillot a mis un stop à l’affront avec une campagne de pub visant à remplir de Rémois le stade Delaune, interdisant en même temps la vente aux supporters Sang et Or hors parcage.
Une mesure dénoncée côté Lensois par Joseph Oughourlian, qui avait envoyé un courrier à son homologue rémois. « Une mesure qui s’apparente à un refus de vente » avait notamment déclaré le président du Racing.

Il y aura donc plus de Rémois qu’à l’accoutumée cet après-midi à Delaune, mais il ne s’agira pas d’un remplissage « qualitatif » et ce ne seront pas quelques supporters « d’un jour » qui pourront faire taire les 1000 Sang et Or du parcage et les petits malins qui ont acheté les places en seconde main et qui seront disséminés dans les tribunes.

Au sonomètre, il y a fort à parier que l’aiguille tende à nouveau du côté visiteurs.