Incidents à Bollaert, place à la défense

Dans quelques heures, nous serons fixés au sujet des sanctions définitives infligées au RC Lens suite aux incidents ayant émaillé la mi-temps du Derby.

Emmenée par Arnaud Pouille, son directeur général, la délégation du RC Lens est attendue aujourd’hui devant la commission de discipline de la LFP et devrait construire sa défense sur trois axes.

– Le RC Lens ne nie pas sa part de responsabilité dans l’envahissement du terrain par certains de ses supporters. La présence de CRS et de 450 stadiers n’a pas suffit et le système anti-intrusion, mis en place depuis 2017, n’a pas résisté.
– Concernant les banderoles et tifo géant ( « Lillois Merda« , « Sur-endettement du LOSC : demandez à vos mères d’augmenter leurs tarifs »), qui ont contribué à mettre le feu aux poudres, le club assure avoir trompé par ses supporters qui leur en avaient caché l’existence, et reconnait une faiblesse dans le contrôle. A ce sujet, Jean-Francois Raffy, le sous-préfet de Lens, dans son audition du 28 septembre, avait déclaré : « Lorsque je vois le profil des fascistes/identitaires qui s’étaient introduits parmi les supporters lillois, je ne pense pas que ce soit la banderole qui les ait mis en mouvement. Ils avaient la volonté de créer le chaos en s’attaquant au public familial de la tribune Trannin. »
– Depuis ces incidents, le RCL s’investit pour éviter de nouveaux débordements, en continuant notamment d’essayer d’identifier les 150 supporters lensois descendus sur le terrain, avec l’objectif de les éloigner du stade le temps qu’il faudra. Les sanctions vont de 9 à 36 mois d’interdiction de stade.

Nous espérons la clémence de la commission de discipline, qui pourrait peut être alourdir la sauce, pour l’exemple, mais avec du sursis.
Nous espérons également que Lille paiera sa part !

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.