Fulgini, Thomasson ou Pereira Da Costa ?

Il s’agit là sans doute du dernier questionnement de Franck Haise avant de coucher sur la feuille de match les onze titulaires pour affronter ce soir (18h45) à Bollaert le FC Séville dans le dernier match de poule de Ligue des Champions.

Pour les autres, le coach a ses certitudes, mais pour l’animation offensive, déficiente depuis le début de saison, le choix est plus compliqué. Pour le dernier match à Montpellier, Franck Haise avait choisi de titulariser David Pereira Da Costa, auteur précédemment de quelques bonnes entrées en jeu. Mais le jeune Portugais a été décevant. Pas assez juste techniquement, il a perdu beaucoup de ballons, pas mal de duels aussi, et n’avait pas été assez tranchant à l’approche de la surface. Circonstance aggravante, il est inexpérimenté en Ligue des Champions.
On se souvient du merveilleux coup-franc lucarne d’Angelo Fulgini qui avait permis aux Sang et Or de ramener le nul de Séville. Mais ça, c’était avant, depuis, le milieu offensif ne marque plus et ne pèse pas sur les rencontres où il est titulaire. Remplaçant à Montpellier, il n’a rien montré quand il est entré en jeu à la 65ème minute.
On se souvient également du but de classe d’Adrien Thomasson face à Arsenal, mais comme Fulgini, depuis, l’ancien strasbourgeois n’arrive plus à se montrer décisif, peu inspiré dans ses passes, maladroit face au but, il a prouvé face à Montpellier que Florian Sotoca (suspendu) était incontournable au poste.

En binôme avec l’heureux élu, il y aura Sotoca, qui a manqué à Montpellier. Nous espérons qu’enfin la connexion se fera entre les milieux offensifs et Elye Wahi, qui doit briller ce soir afin d’éviter un déchainement de violence sur la rageosphère des réseaux sociaux.

Notons enfin que si le RC Lens devait se qualifier pour les seizièmes, il faudrait à tout prix que Facundo Medina, Massadio Haïdara, Salis Abdul Samed, Nampalys Mendy, Florian Sotoca et Elye Wahi, évitent de prendre un jaune ce soir, sauf à vouloir regarder le prochain tour à la télé.

Le « onze » probable : Samba – Gradit, Danso, Medina – Aguilar, Frankowski, Abdul Samed, Mendy – Sotoca, Fulgini – Wahi.
Les « entrants » probables : Haïdara, El Aynaoui, Pereira Da Costa, Thomasson, Saïd