Franck Haise pourrait-il un jour retravailler avec Florent Ghisolfi ?

C’est la question que pose ce matin le journal l’Equipe au travers d’un entretien avec l’entraîneur du RC Lens, qui a clarifié ses rapports avec l’ancien directeur sportif, parti à Nice dans des conditions qui ont fait couler beaucoup d’encre.

Franck Haise n’a pas coupé les ponts avec Florent Ghisolfi, celui qui avait poussé pour qu’il devienne entraîneur de l’équipe première en 2020. « Flo a beaucoup poussé pour ma promotion, c’est vrai. » reconnaît le coach Lensois. « Mais c’était aussi totalement validé par Arnaud Pouille et par le président Joseph Oughourlian. Après est-ce que je lui suis redevable de quelque chose ? On a très bien travaillé ensemble et avec d’autres personnes, mais on est peut-être redevables l’un envers l’autre, dans les deux sens. »

La relation entre les deux hommes ne se réduit qu’à quelques échanges. « La dernière fois que je l’ai croisé, c’était en décembre à l’aller, on ne se voit pas en dehors. On s’envoie un SMS de temps en temps pour prendre des nouvelles de la famille. » minimise Franck Haise.

Pour autant, le coach Lensois pourrait-il un jour retravailler avec son ancien directeur sportif . Franck Haise ne l’exclut pas, même s’il considère que le sujet n’est pas d’actualité :

« Je ne vais pas faire l’hypocrite, tout est toujours possible dans le football », a tranché Franck Haise. « Dire que je ne retravaillerai jamais avec Flo, ou que je ne serai jamais l’entraîneur de Nice, personne ne peut savoir. Peut-être, ou peut-être jamais. Et ce n’est surtout pas d’actualité. »