Facundo Medina : Avec des si …

La Voix Des Sports publiera dans son édition de demain une longue interview de Facundo Medina, qui est revenu sur l’année 2023 du RC Lens.

L’international argentin est notamment revenu sur la question existentielle de l’année : le RC Lens pouvait-il gagner le championnat ? Avec un seul petit point de retard sur le PSG, il y avait de quoi avoir des regrets, mais ceux-ci ont été noyés dans les larmes de joie de la qualification pour la Ligue des Champions.
Le match qui a fait tourner la roue du mauvais côté est sans aucun doute ce PSG-Lens, perdu par les Sang et Or (3-1), rapidement réduits à 10 suite à la faute stupide de Salis Abdul Samed, une semelle dangereuse sur Achraf Hakimi dès la 19e minute de jeu. À 11 contre 11, il ne fait aucun doute que les Lensois auraient pu jouer la gagne, au moins le nul.
À froid, Facundo Medina est revenu sur cet épisode décisif de la saison :

« Il y a une phrase qu’on dit beaucoup en Argentine, c’est : Con el diario del lunes, todo podemos hablar (Avec le journal du lundi, on peut parler de tout). Ça veut dire qu’il est toujours facile de refaire les choses le lendemain. Alors pourquoi tu n’as pas fait ça, pourquoi tu as fait ça ? La vérité, c’est que ça s’est passé comme ça.
Si on avait battu le PSG, on aurait peut-être perdu le match suivant. »

Une façon positive d’éliminer le sentiment de frustration.