Derby Lille-Lens, un scandale passé sous silence

Sur le plan sportif, le RC Lens a montré pâle figure vendredi soir au Stade Mauroy face au Losc et s’est fort logiquement incliné.

Au-delà du résultat, un fait a retenu notre attention. Durant la rencontre, certains pseudo-supporters du LOSC ont entonné un chant homophobe en direction des Lensois. L’association Rouge Direct (collectif d’experts libres et indépendants sur la question de l’homophobie dans le sport amateur et professionnel) a effectué un signalement et s’est étonnée que la rencontre n’ait pas été stoppée comme cela est prévu selon la procédure. Dans ce chant, on pouvait notamment entendre « Les Lensois sont des pédés, et de pauvres demeurés. »

Amazon Prime, le diffuseur, qui a décidé de supprimer le replay du match, une première, est complice de l’omerta autour du sujet et cela est proprement scandaleux.
Après les saluts nazis, voilà qu’une frange du public lillois joue de l’homophobie. Jusqu’où iront-ils et cela restera-t-il longtemps impuni ?

Sur ses réseaux sociaux, le Collectif Rouge Direct a réagi vivement contre le manque de réaction du corps arbitral : « Un chant homophobe habituel, totalement prévisible, qui n’a pas donné lieu à la procédure d’arrêt de match prévue par le règlement et souhaitée par la ministre des Sports, dont nous attendons la réaction. »