Derby : Le mea culpa de Jonathan Gradit

45ème minute, Jérôme Brisard siffle la fin de la première mi-temps. Alors que les joueurs s’apprêtent à rentrer aux vestiaires, Renato Sanches coure vers Jonathan Gradit et lui assène un violent coup d’épaule.

Surpris, Jonathan Gradit ne tarde pas à réagir et commence à courser le milieu lillois qui file vers le tunnel. Heureusement Seko Fofana est suffisamment costaud pour écarter le défenseur lensois de la mêlée. Des joueurs et des dirigeants s’interposent, d’autres arrivent pour participer au baston. Il s’en suis un joyeux bordel à l’entrée du tunnel, entre bousculades et provocations réciproques à tel point que l’on ne sait plus qui cherche à en découdre et qui cherche à calmer le jeu.

Jonathan Gradit est revenu pour la Voix Des Sports sur cet incident qu’il qualifie de mineur : « Avec Renato Sanches, on s’est souvent pris au duel. C’est un super joueur, il fallait que je réponde présent aussi. J’ai du tempérament également. Il me met un petit coup, il vient me chercher, je réagis à chaud. Je n’aurais peut-être pas dû. Je ne regrette rien, tant qu’on a la victoire, mais je m’en serais mordu les doigts si ça avait été compliqué en deuxième période. »
« C’était un peu chaud, c’est un derby et des deux côtés, il y avait des compétiteurs »
a pour sa part commenté Franck Haise. « L’arbitre a été très bon, il a été serein et su calmer les esprits« .

Les deux joueurs écoperont finalement d’un carton jaune.

 

 

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.