Derby : Le match de la cassure

En France, les deux derbies qui font le plus parler sont indéniablement les confrontations entre Lyon et St Etienne d’une part et Lille et Lens d’autre part. Une histoire de suprématie régionale sur fond de haine entre deux cultures du supporteurisme.

Cette semaine, La Voix du Nord nous a rappelé l’élément déclencheur de la rivalité entre le Losc et Le RC Lens, qui n’a pris réellement forme qu’après la seconde guerre mondiale, le 17 février 1946, au stade stade Henri-Jooris. Les deux équipes sont sur le podium et le match déclenche une attente incroyable.
Le stade lillois ne pouvait contenir que 15000 personnes à l’époque, mais 18000 supporters sont néanmoins rentrés. Le poids des gens installés sur la toiture de la tribune fait s’effondrer celle-ci et cinquante-trois personnes seront blessées. Le LOSC s’était imposé 3-1, dans le chaos. Lens déposera des réserves et la rivalité entre les deux clubs naquis véritablement ce jour-là.
Pourtant, dans les années 1960 et 1970, les supporters étaient encore mélangés et allaient même boire des coups ensemble après les matchs. La belle époque. Mais avec le temps et les Derbies successifs, tout a progressivement changé et nous sommes passés de la rivalité à la haine pour en arriver à la situation explosive actuelle qui voit les deux clubs boxer à nouveau dans la même catégorie, la première moitié du classement, ce qui exacerbe les tensions.

Rien ne sera plus jamais comme avant, chaque opposition rajoute une couche dans un bouquin épais comme le catalogue La Redoute. Fort de ses trois victoires l’an dernier, le RC Lens se présente même en favori à Lille dimanche. Une situation inédite qui énerve sans doute les Ultras lillois.
Mercredi, lors de l’entraînement public, les supporters lensois ont exhibé une banderole explicite « Pour faire 4 sur 4, cassez-leur les pattes », qui répond à celle des Lillois l’an, dernier « Rattrapez-vous, défoncez les ». Amis de la poésie, bonjour …

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.