Coupe de France : La qualification de Lens a du mal à passer du côté d’Eric Roy et Pierre Lees-Melou

À l’issue du match et suite à la qualification du RC Lens pour les 8èmes de finale de la Coupe de France en terre Brestoise, Eric Roy s’est montré déçu pour ses joueurs, car l’actuel coach Brestois estime que le score ne reflète pas la réalité de la rencontre.

« Je suis triste pour les garçons, car ils n’ont pas été récompensés de leurs efforts au cours de la partie. En première période, on les a bousculés même si on rentre aux vestiaires en étant mené 1-3, c’est très lourd.
Lens a eu beaucoup de réussite et a été surtout très réaliste. On a vraiment été punis par une équipe très clinique. À la pause, j’ai encouragé mes joueurs afin de marquer le second but et relancer le match, mais nous n’avons pas su le faire. Au final, on a manqué de réalisme et de qualité pour faire la différence. »

Même son de cloche pour le milieu de terrain Brestois, Pierre Lees-Melou, qui sort frustré de cette rencontre :

« On sort frustré de ce match. Les Lensois ne marquent pas vraiment sur des actions, mais plutôt sur des opportunités. Ils ont beaucoup de réussite. Nous, on tape la barre, on aurait peut-être dû avoir un penalty. Je ne suis pas d’accord pour dire qu’on a été impuissants.
On sait que Lens est une belle équipe, je ne trouve pas qu’ils ont eu tant d’opportunités que cela. » (beIN Sports)

Même si le sentiment de frustration est compréhensible, la presse dans son ensemble a reconnu que la victoire lensoise était logique. Le réalisme offensif de la première période et la bonne gestion de l’avance en seconde période ont fait la différence.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.