Coupe de France : Antoine Kombouaré veut le beurre et l’argent du beurre

Alors que le RC Lens va disputer son quart de finale de Coupe de France à Nantes dans un stade vide, Antoine Kombouaré, le coach des Canaris, regrette cette décision de la commission de discipline de la FFF et tente de mettre la pression pour faire annuler la sanction.

Antoine Kombouaré estime à juste titre que les deux équipes se livreront à un match sans saveur :

« La satisfaction, c’est de jouer à domicile. Mais le hic, c’est d’être la maison sans nos supporters. Je compte sur les médias notamment pour mettre un peu la pression. C’est triste un quart de final joué à huis clos total… 
On a besoin de nos supporters à domicile pour aller chercher une qualification en demi-finale face à cette très belle équipe lensoise. La sanction ? J’ai du mal à comprendre. Il se passe ce qu’il se passe au Stade de France et on est sanctionné à La Beaujoire. Je ne suis pas d’accord avec la décision. Donc je fais appel aux diffuseurs de cette Coupe de France : faites quelque chose ! Surtout que ce match, c’est l’affiche puisqu’il y a deux clubs de Ligue 1 qui s’affronteront. Ce serait triste de voir ça à la télé sans l’ambiance du public. » (Site Officiel)

Il suffirait pourtant aux Nantais de demander l’inversion des stades, et ainsi tout le monde y trouverait son compte, les finances des clubs avec 38000 spectateurs assurés, le diffuseur et la FFF.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.