Clermont-Lens : Faitout Maouassa va-t-il avoir sa chance ?

« Faute de grives, on mange des merles », c’est avec ce proverbe que l’on pourrait qualifier l’arrivée dans le groupe pour Clermont de Faitout Maouassa, qui ne doit certainement sa convocation qu’à la blessure de Deiver Machado et le fait que Massadio Haïdara soit diminué.

Certes, le français d’origine congolaise, recruté en prêt avec option d’achat dans les dernières heures du mercato, était en retard de préparation et le staff avait pris son temps pour le faire revenir à un niveau physique satisfaisant. Pourtant, sans jouer, Faitout Maouassa a progressivement disparu des radars au point d’être absent des groupes mis en place par Franck Haise. « Actuellement, je privilégie d’autres solutions. » avait laconiquement répondu le coach il y a 15 jours quand la question de l’absence récurrente du joueur avait été posée.

Depuis le début de la saison, le piston gauche n’a totalisé que 27 minutes de jeu. Cet après-midi, Franck Haise aura le choix entre titulariser Frankowski, qui a joué deux matchs complets avec sa sélection, et qu’il serait bon de préserver pour la Ligue des Champions, ou lancer dans le bain Faitout Maouassa. Si tel était le cas, ce serait l’occasion unique pour le natif de Villepinte de tenter de revenir en odeur de sainteté auprès du coach.

Pour rappel, Deiver Machado est en délicatesse avec ses adducteurs (tendinopathie) et Massadio Haïdara, qui a joué 180 minutes en sélection, est rentré malade.