Après Danijel Petkovic, c’est au tour d’Ouparine Djoco de faciliter la tâche du RC Lens

Pour le quotidien La Montagne, Pascal Gastien, le coach Clermontois, est revenu sur l’incroyable but de Florian Sotoca juste avant la pause.

Le coach Clermontois n’accable pas son gardien, Ouparine Djoco :

« Je viens de revoir l’image. Sotoca part de très loin, il anticipe bien, Ouparine ne peut pas le voir. Ouparine met le ballon à terre pour gagner quelques secondes. Je ne peux pas lui en vouloir. Malheureusement, Sotoca a été plus malin. Il n’y a pas grand-chose à dire. »

Idée que ne partagent pas les journalistes de L’Équipe, puisqu’ils ont considéré le gardien Clermontois comme un véritable flop de son équipe en lui attribuant la note de 3 sur 10 :

« Le gardien avait plutôt fait un bon match sur sa ligne ou dans les airs avant d’oublier de vérifier la présence de Sotoca dans son dos dans le temps additionnel de la première période (2-1, 45e + 4). Il a commis une autre erreur en cherchant à repousser un ballon qu’il pouvait capter et qui a permis à Clauss de reprendre en première intention sur son poteau droit puis à Haïdara de marquer (3-1, 58e). »

Après Danijel Petkovic le portier Angevin, qui avait offert avec l’aide de l’astre solaire, les deux buts aux lensois, c’est au tour d’Ouparine Djoco de faire son cadeau à Bollaert. Noël avant l’heure …

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.