A Lens, le PSG sera privé de Messi et Neymar

Il était prévu que le PSG allait se déplacer à Lens au presque complet, seul l’argentin Messi, annoncé de retour à l’entraînement le 2 janvier, devant manquer à l’appel.

C’était sans compter sur le QI de crampon d’un des membres de la MMN. Hier soir, lors du match entre le PSG et Strasbourg, remporté au bout du temps additionnel par les parisiens sur un penalty de Mbappé, Neymar s’est fait bêtement expulsé comme le raconte le journal l’Equipe :

Pendant une heure, sans tout réussir, le numéro 10 parisien semblait vraiment en jambes. C’était lui et personne d’autre qui parvenait à mettre de la vie dans une animation offensive qui en manquait tant. Au bout de soixante minutes, son bilan, déjà marqué par ce service délicieux pour Marquinhos, aurait dû être de deux passes décisives. Mais avec le « Ney », la tension n’est jamais loin.
Alors qu’il subissait de nombreuses fautes, parfois non sanctionnées, de la part des Strasbourgeois, Neymar a craqué en deux minutes. Sa « manchette» sur Thomasson ne valait sans doute pas un avertissement (61′) mais comment un joueur de son expérience peut-il tomber aussi facilement et simuler de cette façon à peine une minute plus tard (62′) ? Une simulation assez grotesque et une expulsion logique, déjà sa cinquième en L1 depuis 2017.

Le brésilien a d’ailleurs quitté le stade avant la fin de la rencontre, preuve qu’il est vraiment au fond du trou et au summum de la frustration. Pour une fois, saluons le courage de l’arbitre, Clément Turpin, souvent accusé de parisianisme aigüe, qui a eu le courage de sanctionner la star.

Dimanche soir, à Bollaert, le PSG sera donc privé de deux de ses trois stars. Méfiance néanmoins, Mbappé, à lui tout seul, est capable de renverser les montagnes…

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.