A Lens, le boss c’est Joseph Oughourlian

Lorsqu’il a été interviewé par France Bleu Nord, Arnaud Pouille, le directeur du RC Lens, en a profité pour dire à quel point le club avait la chance d’avoir un président comme Joseph Oughourlian :

« Il est rassurant. Il a quand même épongé toutes les pertes du club cumulées en Ligue 2. Ce n’était pas rien. Il y a eu une augmentation de capital de l’ordre de 30 millions d’euros.

On est aussi partis sur un endettement bancaire pour pérenniser le club à moyen terme et que tout ne repose pas sur les épaules d’un seul homme. J’ai lu qu’il y avait 20 millions d’euros de sortis, c’est un peu plus que ça. »

Gervais Martel est plus cash quand il doit parler de Joseph Oughourlian :

« Je tenais le club à bout de bras, en faisant des miracles depuis 2 ans parce que Mammadov ne me versait plus rien. Il me fallait quelqu’un de sérieux, pas une pipe. Joseph en a dans le pantalon » 🙂