3 trentenaires à 3 poumons, une spécificité lensoise

Les datas le prouvent, les joueurs du RC Lens font partie de ceux qui parcourent le plus de kilomètres durant les matchs. À Lens, 3 Sang et Or, Florian Sotoca, Adrien Thomasson et Ruben Aguilar, ont un troisième poumon, ce qui leur permet de battre des records à chaque match avec une intensité qui ne faiblit pas au cours des minutes.

Concernant Florian Sotoca, Franck Haise avait déclaré en septembre dernier, à propos de la titularisation systématique du Narbonnais : « Flo » a 32 ans, mais une VMA (vitesse maximale aérobie, la vitesse de course à pied à partir de laquelle une personne consomme le maximum d’oxygène) exceptionnelle ».
Adrien Thomasson fait partie de la caste des joueurs marathoniens qui doivent leur condition physique à une hygiène de vie irréprochable. À 30 ans, depuis quelques jours, il n’est toujours pas sur la pente descendante. Samedi, face à Reims, malgré une prestation peu convaincante sur le plan technique, il a de nouveau battu des records en parcourant plus de 10 kilomètres.
Quant à Ruben Aguilar, il n’y a bien que les dirigeants lensois qui croyaient encore en lui. L’AS Monaco ne le faisait plus jouer et lui avait offert un bon de sortie, Montpellier, qui aurait aimé le reprendre, tergiversait et les Sang et Or s’étaient engouffrés dans la brèche.
« Je reprends goût à jouer au football » vient de déclarer Ruben Aguilar, du haut de ses 30 ans. Ses dernières prestations, surtout depuis qu’il est devenu titulaire à part entière avec la blessure longue durée de Machado (qui oblige Frankowski à jouer à gauche), font de lui maintenant un homme de base du groupe de Franck Haise.
Face à Reims, il a pulvérisé ses datas en parcourant lui aussi plus de 10 kilomètres, avant son service gagnant pour la tête d’Oscar Cortes.

A Lens, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes…