Yannick Cahuzac ne veut pas brûler les étapes

Très discret depuis son arrivée à Lorient début janvier, Yannick Cahuzac, le nouvel adjoint de Régis Le Bris, essaye d’apporter aux Merlus son vécu, car il a dû souvent jouer le maintien avec le Sporting Club de Bastia.

Depuis son premier rôle d’adjoint au RC Lens, Yannick Cahuzac a étonné par son attitude. Sur le banc, on n’a jamais retrouvé le milieu de terrain sanguin et aboyeur. Au contraire, c’est un Cahu posé qui a accompagné Franck Haise durant une saison.

Yannick Cahuzac sait que la tâche sera compliquée avec le FC Lorient, qui a déjà un pied en Ligue 2, malgré sa récente victoire à Metz. L’ancien Lensois aspire à être coach principal, mais ne semble pas pressé d’atteindre ce but, comme il l’a confié à L’Équipe :

« Si je n’aboie pas, c’est qu’il n’y a pas lieu. Régis attendait un œil nouveau, j’essaye d’insuffler mon énergie tout en restant moi-même. Je suis encore loin d’être numéro un, je n’ai que le BEF.
Un jour j’ambitionne de passer le Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football (BEPF). Mais pour l’instant, il y a surtout un maintien à aller chercher. »