Reims, un adversaire dans le doute pour le RC Lens

Défait dimanche sur la pelouse de Lorient, le Stade de Reims est englué depuis le début de l’année civile dans une spirale négative, avec désormais quatre matchs sans victoire.

Le Stade de Reims est effectivement dans le dur, à l’image de sa fébrilité défensive récente et des cinq buts qu’il a encaissés sur ses deux dernières sorties en championnat.
« C’est un passage difficile, tout le monde le reconnaît », avoue Yunis Abdelhamid, le défenseur central. « On avait été plutôt épargné et là, on est dans le dur. Il faut rester ensemble et continuer à bosser. Gardons notre ligne de conduite, ne perdons pas confiance, c’est comme ça que l’on inversera cette dynamique. Il ne faut pas partir dans tous les sens, ni tomber dans la panique ou dans une crise non plus. Encore une fois, ce n’est que par le travail que l’on a réalisé cette première partie de saison et c’est en travaillant que l’on redressera la barre. » (Source l’Union)

Un atout pour les Rémois, l’avantage de pouvoir récupérer et de se préparer tranquillement à la réception des Sang et Or, tandis qu’à Lens, tout le monde est focus sur le match d’Europa League face à Fribourg.
Un résultat positif jeudi pourrait galvaniser les Lensois, une contre-performance, au contraire, plomberait l’ambiance et exacerberait la fatigue.