RC Lens : la frustration d’être sur le banc

Simon Banza a eu un début de saison compliqué. Lors des premiers matchs des sang et Or, nous n’avons pas reconnu le Simon Banza qui animait le secteur offensif la saison dernière.

L’attaquant lensois s’en est expliqué cet après-midi en conférence de presse : « Je n’ai jamais douté, et maintenant, je me sens bien. Beaucoup de choses ont changé, le nouveau coach, l’arrêt avec le covid, les nouveaux joueurs qui sont arrivés. Il a fallu beaucoup travailler. »

Depuis, Simon Banza a retrouvé le sens du but et a marqué à plusieurs reprises, comme mercredi à Monaco :

« Marquer ça fait du bien. » avoue t-il. « Cela donne de la confiance à soi-même, aux partenaires. Après, le coach fait ses choix, il aura plus de difficultés à choisir si on est tous performants, mais cela reste de la bonne concurrence, on a tous le même objectif. »

A la question de savoir si il existe une forme de frustration à gérer le turn over imposé par le coach, l’attaquant lensois fait confiance au staff :

« Le coach est cohérent, tous les attaquants ont eu du temps de jeu. Le coach a plusieurs armes, plusieurs profils à sa disposition, qui peuvent aider selon les matchs.
Si je ne joue pas à Metz, c’est le choix du coach. On peut marquer et se retrouver sur le banc, ne pas marquer et se retrouver titulaire. Je ne suis pas le seul à qui ça arrive. Toute l’équipe l’a bien imprimé. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.