Patrick Barul : »Facundo Medina, c’est le vice »

Ancien Lensois de 1999 à 2001, puis de 2003 à 2007, passé par Nice, de 2002 à 2003 puis de 2007 à 2008), Patrick Barul a donné son avis, dans les colonnes de Nice-Matin, sur le match du soir entre ses deux anciennes équipes.

« Il y a de l’enjeu pour les deux équipes : soit Nice creuse l’écart à 9 points, soit Lens revient à 3 longueurs. » déclare celui qui a occupé les fonctions de scout pendant neuf ans à Lens, de 2012 à 2021.
Patrick Barul parle ensuite de son coup de cœur, Facundo Medina : « C’est la grinta sud-américaine, le vice. Un peu truqueur, il sait mettre la semelle avec le sourire. Pas maladroit techniquement, c’est aussi l’un des premiers relanceurs. Au-delà de son poste de défenseur central, il suit ses actions et sait marquer des buts dans le jeu comme sur phases arrêtées. »