Nîmes – RC Lens : Qui est coupable sur l’égalisation ?

Personne ne veut accabler l’équipe lensoise qui réalise un début de championnat tout à fait exceptionnel pour son retour en Ligue 1.

Néanmoins, il y a ainsi des points perdus bêtement que l’on pourraient regretter le jour du money time, en mai prochain. A Nîmes, les Sang et Or auraient du empocher les trois points, notamment grâce à une première période où ils ont monopolisé le ballon et se sont créés de nombreuses occasions.

Alors qu’il ne restait qu’une poignée de minutes à jouer, Lens a concédé l’égalisation. Ce qui a sauté aux yeux, c’est le mauvais placement de Facundo Medina, qui laisse Fehrat arriver dans son dos pour tranquillement allumer Leca à bout portant.

En conférence de presse d’après match, Franck Haise a donné sa vérité : « On fini le match avec une défense composée de trois joueurs qui ont une vingtaine d’années. Il faut emmagasiner l’expérience. Il n’y a pas qu’un fautif sur le but, c’est une succession d’erreurs. Si il y en a un qui la corrige, on ne prend pas de but mais aujourd’hui personne ne l’a corrigée… Un jeu long lisible, Ismaël Boura pas forcément sur ses appuis, c’est un gaucher que je fais jouer à droite donc avec des appuis un peu contrariés, une prise de vitesse de Rippart, et pour finir un mauvais repli et des erreurs de marquage… »

Des erreurs qu’il ne faudra plus reproduire faute à le regretter en fin de saison.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.