Nice, le futur adversaire de Lens, n’a pas existé en Coupe de France

L’OGC Nice espérait se refaire la cerise hier soir au Parc de Princes, en quart de finale de la coupe de France, en montrant bonne figure face au PSG.

Archi-dominé, le Gym n’a pas montré beaucoup de signes de redressement et c’est une équipe dans le doute qui devrait se présenter samedi à Bollaert.

« Assommé par le pressing parisien, le Gym n’a fait que reculer, en coulissant dans la largeur, trente mètres devant le but de Marcin Bulka, sans d’autre ambition que de retarder l’échéance » commente ce matin le journal l’Equipe.
Ce matin, les niçois vont prendre la direction de la Belgique, pour préparer durant deux jours de stage le déplacement à Lens samedi, avec un entraîneur plus affaibli et plus contesté que jamais.

Comme si l’élimination ne suffisait pas, Francesco Farioli, l’entraîneur niçois, a peut être perdu son gardien hier soir. Auteur d’un match catastrophique, Marcin Bulka s’est cassé le nez et ne devrait pas être titulaire samedi à Bollaert.

Le RC Lens pourrait profiter de l’état de décomposition de l’équipe niçoise, mais attention, une bête blessée peut se réveiller à tout moment. « L’opération redressement commence samedi Lens, chez un rival pour l’Europe qui prendrait un malin plaisir plonger un peu plus le club de Florent Ghisolfi sous l’eau », écrit Nice-Matin 🙂