« Mesure le chemin parcouru » a dit Franck Haise à Jonathan Clauss

Après la victoire de l’équipe de France 14-0 contre Gibraltar, Jonathan Clauss, qui venait de marquer son premier but avec les Bleus, après une prestation très aboutie, a reçu un message de Franck Haise.

« Mesure le chemin parcouru » a écrit le manager lensois à son ancien piston, après les félicitations d’usage. Malheureusement, dans un long entretien accordé au journal l’Equipe (double-page), Clauss, qui revient sur son parcours accidenté, oublie une nouvelle fois de citer le RC Lens comme principal vecteur de sa réussite. L’ancien Lensois, qui n’a plus que le mot « OM » à la bouche, oublie qu’il ne serait pas aujourd’hui l’objet de toutes les sollicitations médiatiques si les Sang et Or ne l’avaient pas sorti de nulle part pour révéler son potentiel.

« Il faut du caractère pour signer à l’OM, il faut supporter la pression. Avant, j’étais ultra-timide, très réservé à l’extérieur. Depuis cet été, j’ai envie de m’exprimer davantage, de plus aider les autres. Pas pour faire du bruit, mais je me sens plus en confiance. » déclare-t-il. Une confiance que le RC Lens ne lui a visiblement pas accordée, à la différence de Marseille, c’est du moins ce qui transpire dans ses propos.